Ville de Pantin - Retour au site

Léon Jouhaux

De la Manufacture des allumettes au Prix Nobel de la paix

Léon Jouhaux Né à Pantin en 1879, Léon Jouhaux est ouvrier à la manufacture d’allumettes d’Aubervilliers dès l’âge de 16 ans. Il y découvre le militantisme syndical et devient, en 1909, secrétaire général de la CGT. Après la 1ère guerre mondiale, il participe à la Conférence de la paix et y présente un projet de Conseil national économique chargé d'examiner tous les problèmes posés par le retour à la paix. Jouhaux en est l’un des deux vice-présidents et joue notamment un grand rôle dans l’élaboration des lois sociales votées par le gouvernement du Front populaire en 1936. Interné pendant la 2nde guerre mondiale (notamment avec Daladier et Reynaud), il reprend la tête de la CGT avec Benoît Frachon à son retour en 1945. Après la scission du syndicat, il dirige la Confédération générale du travail – Force ouvrière et est élu, deux ans plus tard, à la présidence du Conseil économique reconstitué et le restera jusqu’à sa mort. En 1951, Léon Jouhaux reçoit le prix Nobel de la Paix pour son action internationale.

Découvrez le 20ème siècle à Pantin en vidéo !