Ville de Pantin - Retour au site

Hélène Brion

A Pantin, nous avions notre propre Olympe de Gouges !

4a helene brionNée en 1882, Hélène Brion est une institutrice qui s’engagea très tôt dans de nombreuses organisations féministes, notamment pour obtenir le droit de vote des femmes. Après avoir été nommée en 1911 à l’école maternelle de la rue Candale à Pantin, elle devient porte-parole du courant pacifiste du comité confédéral de la CGT pendant la guerre. A cause de son engagement et ses activités pacifistes, elle finit par être inculpée de traîtrise et défaitisme. Elle axe sa défense sur les droits qui sont niés aux femmes (« Je comparais ici comme inculpée de délit politique, or je suis dépouillée de tous les droits civiques ») mais est tout de même condamnée à de la prison avec sursis et révoquée de l’enseignement. Militante toujours active, elle publie par la suite une revue féministe, fonde avec Maurice Foulon l’université populaire de Pantin et est réintégrée dans ses fonctions d’institutrice à l’école de la rue Candale. Jusqu’à sa mort en 1962, Hélène Brion aura également travaillé sur un projet gigantesque d’Encyclopédie féministe.

Découvrez le 20ème siècle à Pantin en vidéo !